On n'en parle pas mystère pour une résistance tsigane

Une performance déambulatoire imaginée par Sonia Masson et Géraldine Szajman dans le cadre de la Journée Nationale de la Résistance.

Avec Etienne Luneau, Sonia Masson, Miglen Mirtchev,  Géraldine Szajman, et la participation de Paco El Lobo (guitare et chant) Musique originale de Johan Renard (violon)

En construisant des murs, on détruit le vent *

Jan Yoors,  Jungle, tapestry, 1968.jpg

Jungle - tapisserie de Jan Yoors, 1968: Copyright Yoors Family Partnership / Courtesy L. Parker Stephenson Photographs, NYC and Gallery Fifty One, Antwerp 

20180622_214711.jpg
20180622_221643.jpg

« On n’en parle pas » est une enquête poétique sur les traces des Tsiganes dans les rangs de la Résistance. Ou plutôt sur l’absence de ces traces. Présents et actifs à divers niveaux dans les maquis et les réseaux, les Tsiganes ont pourtant disparu de la Mémoire de la lutte contre le fascisme.

Les témoignages sont rares, diffus, voire dissimulés. Les rechercher revient à se frayer un chemin dans une forêt de choses tues, de secrets, avec toujours la poésie en embuscade. Nous découvrons un peuple à la fois jaloux et généreux de son univers, dans lequel la Liberté n’est pas une option.

Loin de vouloir créer du spectaculaire, notre démarche artistique s’inscrit dans la dimension de service populaire à l’origine du mot liturgie. Public et artistes se verront engagés, ensemble, dans un parcours vivant, reflet de la libre errance, et dans lequel se croiseront flashs d’archives, trame poétique, bulles de souvenirs, parfois réels, parfois fictifs, toujours emblématiques.