Photo Sonia regard.jpg

Née à Paris, SONIA MASSON vit à Moscou de 1994 à 2001 : elle étudie à l’Ecole du Théâtre d’Art (où elle joue les héroïnes de Tourgueniev, Tchekhov et Shakespeare ainsi que Anne Franck) sous la direction d'Oleg Tabakov, puis enseigne l’expressivité plastique et l’escrime de scène à l’Institut Schukin.

De retour en France, elle s’oriente particulièrement vers les récitals littéraires et poétiques: « Attention rêves » d'Hélène Cixoux, « La Poésie des peintres surréalistes », « Le Nuage en pantalon » de Mayakovsky, « Robert Desnos : la Liberté ou l’Amour! »,... ainsi que les fictions radiophoniques (France Culture).

Actuellement, elle se consacre principalement à des performances qui font se rencontrer poésie et musique improvisée: « Aragon, ce couteau dans mon coeur », « Les chants de Maldoror » ...

Elle participe aux gestes théâtraux de Bérangère Bonvoisin : « Slogans » (Théâtre   de la Colline – 2005) et « La Laïcité est-elle soluble dans le Sarkozysme » (Théâtre de la Madeleine – 2009).

En 2006 elle chante dans « Laborintus » de Luciano Berio, avec le London Sinfonietta dirigé par Diego Masson, à Londres et à Cologne.

Elle assiste aussi des metteurs en scène tant au théâtre: Laurent Maklès (« Le Manteau » de Gogol), Claude Guerre (« Le Bleu du ciel » de G. Bataille et B.Noël), Daniel Mesguich (« La fiancée aux yeux bandés » d’H. Cixous) qu’à l’opéra : Humbert Camerlo (« Mavra » de Stravinsky) ou Lev Dodine («Salomé » de Strauss), l'Opéra National de Paris. Elle a mis en scène « Mozart et Salieri », opéra de Rimski-Korsakov au Konzertgebauw d’Amsterdam en 2001.

Au cinéma, elle a été scripte sur des films de Pavel Lounguine (« Familles à vendre », « L’île »…) et coach d’Emir Kusturica sur « L’affaire Farewell » de Christian Carion.

En 2007, elle a produit « Les têtes d’Iljetu », monologue inédit de Bernard Noël et « André Masson, peintre poète » pour France Culture.

En 2011, elle présente « La Vie de Galilée - ébauche » d'après Bertolt Brecht au Conservatoire National d'Art Dramatique dans le cadre de la formation continue en Mise en scène dirigée par Pierre Debauche.

Depuis 2012, elle conçoit et anime « Les mots de tes couleurs », cycle de lectures consacrées à la peinture, pour la Galerie Jean-François Cazeau (Paris).

En mai 2013, elle signe la mise en scène de la création française de l'opéra de Grigori Fried: « Le journal d'Anne Frank » à l'Opéra-théâtrede Metz (décors: Ivan Lounguine).